• Médiéval Slave • [NC-18]

Epoque médiéval où les vices sont permis notamment la luxure de tout genre. Venez vous amuser, comploter. Serez vous le maltraitant ou le maltraité ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Recensement en cour. Merci de vous inscrire si vous voulez rester sur le forum. Faite le, même si vous n’êtes pas valider

Partagez|

Le Contexte (chapitre 2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Entari Amanos
◄Chef Rôdeur Noir►
avatar
Messages : 71
Date d'inscription : 30/12/2012
Localisation : Là où on a besoin de moi

papier de proprieté
Age: 20 ans
Maitre de/ Esclave de:
Orientation Sexuelle : hétérosexuel
MessageSujet: Le Contexte (chapitre 2) Mer 2 Jan 2013 - 18:43

Il y a quelque jour, je buvais une chope à l’auberge du village. Je regarder l’esclave de la maison qui courrai sans arrêt. C’était une jolie fille… Beaucoup en ont profité. Ils la pelotaient, la toucher sans vergogne. Et elle se laisser faire. Elle n’avait pas le choix… Le lendemain elle était la toujours. Mais un petit sourire flotter sur ses lèvres. Aller savoir pourquoi.
Pendant que personne ne la regarder, un homme c’est approcher d’elle et a murmurer a son oreille. Moi je la voyais du coin de l’œil. Elle est sortie dehors, l’homme à regarder la salle, puis il m’a vu qui les observer. Il s’est approché. Et il a pris la parole en chuchotant. Voici ce qu’il m’a dit :




Les Rôdeurs Noirs.


Avez-vous déjà entendu parler d’eux ? Non je ne pense pas… C’est normal, car ils ne sont pas nombreux. Du moins aujourd’hui, cette confrérie de l’ombre était très connue il y deux cents voir trois cents ans. Comme vous pouvez le voir, elle perdure malgré ses difficultés. Enfin voir non, car je dois vous expliquer qui ils sont effectivement un peu oubliés…

Bien alors, commençons ! Cette confrérie à base fut créée par quatre personnes, trois hommes et une femme, ils venaient tous d’une contré différente, oui Cœur, Trèfle, Pique et Carreau, comment ce sont-ils connue reste un mystère. La légende sur ça serait qu’ils ont tous quitté leurs patries, car il ne supportait pas de voir certaine injustice… Et donc par la suite des choses ils se sont rencontrés et ils oublièrent leurs différences. Car à cette époque les pays étaient en guerre…
Ils prirent alors une décision en commun, de faire justice aux personnes qui en ont besoin, de sauver les esclaves qui le désirent, de reprendre les affaires volées, capturer, sauver des personnes, d’empêcher des assassinats, d’aider aussi les commerçants à se sortir de la misère. Mais, ne jamais demander d’argent, oui sauf si c’est un riche, voir très riche qui le demande, puis aussi si c’est dangereux.

Les rôdeurs noirs touchent tous les domaines comme vous avez sans doute remarqué. Tous les quatre au début avez leurs domaines, la personne qui s’occuper de l’espionnage et donc aussi de la récupération des objets volés était l’homme du royaume de Cœur. Le commerçant était celui du royaume de pique et celui qui s’occuper des affaires plus musclés on va dire était la femme du royaume de Trèfle, et vous vous dites, mais que faisait l’autre homme du royaume du Carreau ? Avant de devenir rôdeur, c’était un homme à tout faire dans le château, il était donc devenu, le cuisinier, charpentier, forgeron et tout le reste. Sans lui la confrérie ne serait surement jamais restée longtemps, mais j’en viens après.

Au début il n’avait personne qui voulait les rejoindre… Mais ça changea tu tous aux tous… D’un coup, les personnes qui furent aidées, où qui ont eux vent de leurs agissements, n’ayant qu’un petit repère, les quatre rôdeurs ne pouvaient accepter tout le monde… Mais les demandes se faisant de plus en plus, ils prirent alors la décision de placer de l’argent dans des commerces et de construire d’autre repère… Après un travail d’une année entière, plusieurs repères furent créés. Permettant ainsi d’avoir plus de monde et des disciples. À la suite de ça, un credo fut écrit. Chaque membre n’a pas le droit de l’enfreindre, que voici.



Spoiler:
 

Après une bonne centaine d’années où la femme était devenue la chef de la confrérie, aucun problème ne se fit connaitre, mais quand elle mourut, les problèmes commencèrent donc… Qui prendrait sa place ? Il fut décidé que ce soit la personne qui avait fait le plus de contrats qui prit le pouvoir de cette confrérie… Et elle eu quelque problème par la suite, trop de meurtres, la confrérie devenait de plus en plus assassine…

Une fois un gros contrat fut passé avec un roi… Et un membre fut suivi jusqu'à une planque… Le combat fut sanglant et les rôdeurs n’étaient pas suffisamment et presque tous moururent, seul quelque rôdeur s’en sont sorti.

On pourrait croire que la confrérie s’éteindrait, mais non. Elle continue de vivre, mais plus discrètement, ils sont désormais presque invisibles, mais il reste toujours des contacts dans chaque ville, les contrats tournent toujours, mais le manque d’effectif se fais désormais sentir…

Pour entrer dans la confrérie ? Bien c’est plus dur qu’avant, car la peur du traître traîne toujours… Donc les testes de rentré sont aussi plus difficile… Mais je commence à lire sur votre visage, vous vous demandez qui je suis ? Très bien… Je suis un esclave qui travaille chez eux… Enfin esclave… Car je le veux bien. Maintenant que je vous ai transmit ce que je sais… Faites ce qui vous semble juste… Et si, vous voulez les rejoindre… Bonne chance.



©Tout droits réservés à "Entari Amanos". REPRODUCTION INTERDITE.









Lucien, Scribe Royal a la cour de Pique,
An de grâce 958
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le Contexte (chapitre 2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• Médiéval Slave • [NC-18] :: Il y'a un début à tout ♥ :: Le Règlement & Co.-